UTOPIES REALISTES

en finir avec la pauvreté (Rutger Bregman)

Livre utile pour tous ceux qui s'intéressant à la politique, l'économie cherchent à dépasser les argumentations qu'utilisent nos hommes politiques cherchant avant tout à flatter leur électorat.

Un essai avec une foultitude d'exemples concrets et d'études sérieuses sur la mise en œuvre d'idées qui peuvent modifier notre société.

Réduction du temps de travail

Revenu universel

réduction des inégalités

lutte contre la pauvreté

taxation des flux financiers

ouverture des frontières

J'ai eu parfois de la peine, on ne lit pas ça comme un polar, le nombre de notes de bas de pages et de références est impressionnant et parfois lourd. De plus la traduction est mauvaise.

Comme ce livre est à la bibliothèque je n'ai pas pu griffonner dessus, j'ai donc noté à mesure quelques idées, en voici :

Exemple de distribution de cash :

Londres 2009 13 SDF fauteurs de troubles coûtent 466500€ /an à la té (police, justice, social), on leur suppriment toutes les aides repas abris assistance etc mais ils reçoivent 3000 £qu'ils dépensent comme ils souhaitent se faisant aider si ils veulent au bout d'un an ils n'ont dépensé que 800£ en moyenne (prothèse auditive, cours etc) au bout d'un an ½ 7 étaient complètement installés logements travail.

mobylette acheté par un kényan qui fait ensuite le taxi et tout le village se développe.

https://lareleveetlapeste.fr/milliardaires-derriere-projet-de-revenu-universel-kenya/

Bien plus efficace que toutes dépenses éducatives ou dotation en matériel, le pauvre achète ce dont il a besoin

Les résultats sont spectaculaires :

Recul de la pauvreté, amélioration santé, éducation etc

alors pourquoi envoyer des blancs dans des 4x4 de luxe ?

 

Critique du PIB ex :

Une usine pollue, une dépollue donne augmentation PIB

une bque qui vend du crédit à haut risque pour des placements financiers et immobiliers a un apport positif supérieur à une école une université un hôpital

voir une usine produisant des biens de conso.

 

Revenus et utilité du travail : ex : publiciste/éboueur.

 

Plus agriculture et industrie produisent plus leur part dans l'économie diminue et moins elles font travailler de gens, par contre les emplois sont générés dans le secteur des services, plus on devient riches et intelligents plus on peu se passer de nous.

 

En 1970 les valeurs mobilières étaient détenues en moyenne 5 ans aux USA en 2010 c'est 5 jours !

En 2012 le câble fibre optique entre les marchés de Londres et New York a coûte 300 millions de dollars pour un gain de 5,2 milliseconde par transaction.

 

Pour chaque $ gagné par une bque 60 cents sont dépensés

pour $ gagné par un chercheur 5$ sont réinjectés dans l'économie.

 

Plus nos stés s'enrichissent moins le marché du travail sera un facteur de répartition de la prospérité.

Les pays les + pauvres perdent 3 fois plus en évasion fiscale qu'ils ne reçoivent en aide.

 

8% les + riches possèdent 50% du revenu mondial

1% les + riches possèdent > de 50% des richesses du monde

1milliard des plus pauvres consomme 1% des biens

1milliard des plus riches consomme 72% des biens

8personnes les + riches possèdent > que 3,5 milliards (½ population mondiale.tr

 

Dans les conclusions :

Réformes : secteur financier fragmenter les bques augmenter leurs réserves. Supprimer paradis fiscaux.

Méritocratie : rémunération en fonction de l'apport à la collectivité. Infirmières, éboueurs, lobbyistes avocats ..

Innovation : Diplômes dans le secteur public la recherche plus payés que dans la bque, la pub, la com.

Chgt climatique,vieillissement, secteur à promouvoir.

Productivité:éradiquer la pauvreté 1$dépensé rapporte 3 résoudre les pb plutôt que gérer.

Fin état nounou : Suppression aides et dépenses inutiles mise en place revenu de base.

Liberté : temps, bull shit jobs.