A la veille des élections quinze jours passés en Allemagne m'ont permis de mieux connaître ce pays notre important partenaire dans la construction de l’Europe.

 

Né en 1943 Je fais partie des gens qui dans leur enfance ont été élevé avec des idées selon lesquelles l'allemand grand blond était forcément ennemi de notre pays, puis ensuite des gens dont il fallait se méfier, le redressement économique en faisant un concurrent dangereux, après ça des gens fréquentables et enfin des partenaires.

J'ai séjourné à Berlin, près de Dresdre et dans la Spreewalde, et suis ravi de mes quinze jours. Ce voyage en appel d'autres pour connaître d'autres régions.

 

Voici donc en vrac mes premières impressions autres que les CR de visites de sites ou monuments dont traitent ts les guides :

Première chose tous les allemands ne sont pas des grands blonds/

L'atmosphère général est paisible globalement tout est propre, les villes reconstruite avec de larges avenues des espaces verts un mélange de style d'architecture sont très très agréables.

A Berlin on ne sent pas le stress, l'effervescence d'autres grandes villes type Paris Londres New-York. Les quartiers que j'ai visités étaient surtout des lieux très fréquentés par les touristes beaucoup d'allemands, quelques Anglais, quelques Espagnols quelques Français, des Asiatiques et de rares Américains ; beaucoup de forces de l'ordre, en général ville, bus, métro très propres ; très très peu de mendicité, ordre et discipline à la montée et descente des transports en commun.

Les-villages de campagne eux aussi très agréables souvent bien fleuries, dans les centres les pavés vestiges de la RDA ne font pas le plaisir de cyclistes (secousses), ou des riverains à cause du bruit mais sont plus beaux que le goudron.

 

Le réseau routier est très bon les autoroutes gratuits très souvent à deux voies parfois sans limitations de vitesses sont très dangereux et en cas d'accident des embouteillages monstres peuvent vous bloquer des heures pas loin de la frontière Polonaise j'ai vu des queues de camions Polonais et Tchèques arrêtés sur 10 km. Sur les nationales les limitations de vitesses sont parfois difficiles à comprendre entre 30 50 7080 100 il faut être très attentifs, et , avoir un bon GPS ne suffit pas, (j'attends une photo !).

 

Le parc éolien est très développé et les panneaux photovoltaïques sur la majorité des maisons et parfois sur des hectares de terrains illustrent la volonté de sortir du nucléaire (suffiront-ils pour accélérer la fermeture des centrales à charbon??).

 

J'ai été surpris par le fait que très peu de gens dans les lieux recevant des touristes parlent Français par contre contre l'Anglais est très répandu (musées, sites, restaurants (cartes parfois bilingue avec Anglais)...).

L'accueil est quelques fois super en général bon et parfois glacial, l'ancienne RDA étant parfois très froide.

 

Je vous encourage à découvrir Berlin et pour « amortir » le billet d'avion prévoyez quelques jours de plus pour Dresde, Leipzig, la Spreewalde ; avec un bon guide un pass pour les transports en commun ça devrait vous plaire, si besoin j'ai quelques adresses d 'hébergements.